Contes et légendes de Suède

Comment furent créés les Finnois et les Russes

Cela se passait à l’époque où le Bon Dieu parcourait la terre en compagnie de Saint Pierre. Un jour, en avançant sur de la glace très glissante, ils aperçurent un crottin de cheval. Saint Pierre, en passant, lui donna un coup de pied. « Oui, oui, oui », entendit-on soudain.

       - Qu’est-ce qu’il dit ? demanda Saint Pierre.
       - Il dit : oui, oui, oui.
       - Que pourrait-on en faire ? reprit Saint Pierre.
       - Euh…… disons… un Finnois !

       Ils marchèrent encore un peu, avant de tomber sur le diable, qui était en train de tailler une bûche.

       - Qu’est-ce qu’il fait ? demanda à nouveau Saint Pierre.
       - Eh bien, il voudrait faire un être humain, mais il n’arrivera jamais à lui insuffler la vie.

       Le travail terminé, l’effigie resta inanimée. Dieu le Père s’adressa au Malin :

       - Que fais-tu là ?
       - Je fabrique un être humain, répondit le diable.
       - Demande-lui de dire quelque chose, ordonna Dieu.

       Mais l’effigie ne disait rien, ce n’était qu’un morceau de bois. Dieu le Père le souleva et lui souffla dans la bouche. Aussitôt la créature s’anima :

       - Davaï dengui [De l’argent, vite] ! hurla-t-il.
       - Que dit-il ? s’étonna Saint Pierre.
       - Ah, c’est du russe… alors, que ce soit un Russe !


Contes et légendes de Suède ©
Flies France, 2011