Contes et légendes de Thaïlande

La jarre

Jadis, un pauvre hère travaillait les rizières pour un gros richard. Il labourait dur, ne se plaignait jamais, évitait les mauvaises actions. Quand il était libre, il fournissait une aide, il allait au temple afin d'obtenir des mérites. Un après-midi, en labourant, la charrue heurte une souche et reste coincée. Le laborieux laboureur tente en vain de l'extirper. Il détache les buffles, va chercher sa pioche. Sous la souche, il trouve une jarre. Il est ravi. Il en désirait une depuis belle lurette. Il creuse autour de la jarre avec diligence ; il extrait la jarre sans dégât, la lave, enlève la terre autour, l'emporte chez lui. À la fraîcheur du soir, il ne met pas d'eau dedans. Il place la jarre tout près de la porte. Personne n'y prend garde. Après dîner, il est là avec sa femme sur la terrasse. Les enfants courent et jouent. Son fils trouve une pièce de monnaie, joue avec, la laisse choir dans la jarre. Il reprend la pièce. Il y en avait deux. Il retire une pièce de la jarre. Il en reste toujours une dans la jarre. Il comprend que c'est une jarre magique, qui reproduit automatiquement ce qui y est mis. Le bruit s'en répand dans tout le village.

Un richard voudrait bien s'emparer de cette jarre. Il prétend qu'elle était sur son terrain. C'est lui le propriétaire. Le pauvre hère refuse, car c'est lui qui l'a trouvée. Le richard va devant le roi. Le roi perplexe nomme un juge-expert. Ce juge veut lui aussi s'emparer de la jarre. Il dit au pauvre hère de l'apporter avant le jugement. Il la garde chez lui. Si c'est une jarre magique, il faut qu'il en profite. La nuit tombée, il fait mettre la jarre dans la salle. Quand il est sorti, le père du juge entre dans la salle avec un lingot d'or, le pose dans la jarre. Le lingot se multiplie. Le vieillard se penche et tombe dans la jarre. Le fils extirpe son père de la jarre. Mais il trouve un autre père dans la jarre. Ainsi de suite. Finalement, il brise la jarre, et trouve dedans vingt papas, qu'il faut nourrir, loger, blanchir !


Contes et légendes de Thaïlande ©
Flies France, 2009